VICTOIRE CONVAINCANTE DU ROCKET 4 À 0 FACE AU CRUNCH

par Rocket de Laval
15 décembre 2018

LAVAL (15 décembre 2018) Le Rocket de Laval a offert une performance presque sans faille devant ses partisans samedi après-midi dans le deuxième duel les opposant au Crunch de Syracuse. Un échec-avant soutenu jumelé à du jeu défensif efficace et physique a permis au Rocket de l’emporter 4 à 0. Dans la victoire, Phélix Martineau a inscrit son premier point dans l’AHL et Victor Mete a récolté un point dans un troisième match de suite. Alex Belzile et Michael McCarron ont également noirci la feuille de pointage.

 

Le Rocket a connu un départ canon ayant le dessus sur le Crunch dans tous les aspects du jeu lors du premier vingt. Les hommes de Joël Bouchard ont dicté le rythme, et ce dès la mise au jeu initiale. Le Rocket a d’abord contenu le puissant avantage numérique des visiteurs dans les premières minutes du match pour ensuite ouvrir la marque sur une brillante pièce de jeu orchestrée par Victor Mete. Le rapide défenseur a servi une savante passe à Alex Belzile qui a déjoué le gardien Connor Ingram d’un tir sur réception précis. Byron Froese a doublé l’avance des siens quelques instants plus tard. Le dixième but du capitaine est survenu après du bon travail en échec-avant de Michael McCarron derrière le filet adverse. Le Rocket a retraité au vestiaire avec une avance de deux buts, ainsi que l’avantage 8-5 au chapitre des tirs au but.

 

Le Rocket a présenté du jeu très étanche en défensive durant la deuxième période, n’allouant que deux tirs au Crunch. Ces derniers ont d’ailleurs obtenu leur premier lancer sur la cage d’Étienne Marcoux après la 12e minute de jeu. Le Rocket a ajouté 11 tirs au compteur et plusieurs chances de marquer. Après 40 minutes de jeu, les Lavallois avaient toujours une avance de deux buts.

 

Nikita Jevpalovs a mis le match hors de portée du Crunch avec son sixième filet de la saison à mi-chemin en troisième période. Le tir de David Sklenicka a d’abord été bloqué par Ingram et Jevpalovs a pris le retour de lancer pour faire 3 à 0. Brett Lernout a marqué dans un filet désert dans les derniers instants du match. Le Rocket conclut sa série de deux matchs face au Crunch avec une récolte de trois points sur une possibilité de quatre.

 

« C’est le meilleur match de l’année pour moi » a affirmé l’entraîneur-chef Joël Bouchard après la rencontre. « Surtout sur un back-to-back, les joueurs ont tous embarqué dans le plan. J’ai trouvé aujourd’hui que nous étions en contrôle. Nous avons approché ce weekend comme (si nous jouions contre) un adversaire de séries. »

 

 

 

 

Marqueurs :

LAV: Belzile (Mete, Martineau) | Froese (McCarron) | Jevpalovs (Sklenicka)| Lernout

SYR: N/A

 

Gardiens : LAV: Marcoux (12/12) | SYR: Ingram (23/26)

 

Avantage numérique Rocket : 0/3 | Infériorité numérique Rocket : 4/4

 

Trois étoiles : 1. Michael McCarron – LAV | 2. Alex Belzile – LAV | 3. Victor Mete – LAV