VÉRITABLE TOUR DE FORCE DU ROCKET QUI L’EMPORTE 3 À 2 EN PROLONGATION

par Rocket de Laval
23 mars 2019

Les deux équipes ayant disputées des matchs la veille, la première période a donné droit à du jeu décousu et pas moins de huit pénalités mineures ont été décernées par les officiels de part et d’autre. Le désavantage numérique des visiteurs est parvenu à contenir le meilleur jeu de puissance du circuit jusqu’à ce que deux pénalités consécutives pour avoir retardé la partie soient venues ouvrir la porte aux favoris de la foule. Après deux superbes arrêts de Michael McNiven sur l’attaquant québécois Jean-Sébastien Dea, le défenseur Julian Melchiori a trompé la vigilance du gardien du Rocket avec un tir bas. McNiven s’était illustré quelques instants auparavant avec un bel arrêt aux dépens de Jonathan Ang sur une descente en échappée après avoir intercepté un jeu en zone neutre. La première période s’est soldée à l’avantage des Thunderbirds avec une avance de 8 à 7 au chapitre des tirs au but.

 

Les locaux ont donné le ton à la deuxième période avec un but rapide. Après avoir écoulé la dernière minute d’une pénalité appelée en fin de première période, une descente à deux contre un a permis à Jean-Sébastien Dea de touché la cible pour une douzième fois cette saison avec un tir parfait dans la partie supérieure du filet. Comme ce fut le cas depuis le début de la saison et ce malgré un déficit de deux buts, les joueurs du Rocket n’ont jamais baissé les bras. Après avoir manqué une chance en or d’inscrire les siens au pointage quelques instants auparavant, Nikita Jevpalovs a servi une tasse de café à deux joueurs des Thunderbirds avant de battre le gardien Alex Sakellaropoulos d’un tir des ligues majeures. Le onzième filet de la saison du Letton est survenu alors que le Rocket se défendait à court d’un homme. Les hommes de Joël Bouchard ont à nouveau fait preuve de beaucoup de résilience, lorsque dans les dernières secondes de la période médiane, une brillante pièce de jeu d’Alex Belzile a mené au neuvième but de Cale Fleury pour ainsi ramener les deux équipes à la case départ avec 20 minutes à jouer.

 

Malgré de bonnes chances de marquer de chaque côté, aucune équipe n’a été en mesure de délier l’impasse en troisième période et le Rocket s’est dirigé en prolongation pour un cinquième match de suite. Au tout début de la période supplémentaire, le gardien du Rocket s’est surpassé avec un bel arrêt sur Anthony Greco, puis quelques secondes plus tard, le capitaine Xavier Ouellet a fermé les livres, inscrivant le but victorieux et complétant du même coup la spectaculaire remontée des siens. Le défenseur lavallois a récupéré le disque derrière son filet pour ensuite traverser la patinoire avant de soulever la rondelle par-dessus l’épaule du gardien des Thunderbirds.

 

Marqueurs :

 

LAV : Jevpalovs (Ouellet) | Fleury (Belzile, Evans) | Ouellet (Vejdemo)

 

SPR : Melchiori (Zolnierczyk, Dea) | Dea (Lammikko, Bystrom)

 

Gardiens : LAV : McNiven (26/28) | SPR : Sakellaropoulos (30/32)

 

Avantage numérique : 0/6 | Désavantage numérique : 5/6

 

Trois étoiles : 1. Xavier Ouellet – LAV | 2. Jean-Sébastien DEA – SPR | 3. Julian Melchiori – SPR