LE ROCKET S’ENTEND SUR LES MODALITÉS D’UN CONTRAT D’UNE SAISON À DEUX VOLETS AVEC LE GARDIEN ÉTIENNE MARCOUX

par Rocket de Laval
28 mai 2018

LAVAL (28 mai 2018) – Le Rocket de Laval a annoncé aujourd’hui s’être entendu sur les modalités d’un contrat d’une saison (2018-2019 – AHL, deux volets) avec le gardien québécois Étienne Marcoux.

La saison dernière, Marcoux a défendu la cage du Fuel d’Indy de l’ECHL, disputant 38 rencontres de saison régulière et présentant une fiche de 22-12-1-1. Le gardien de 24 ans a maintenu une moyenne de buts accordés de 2,94 et un pourcentage d’arrêts de ,918 avec le Fuel. Ses performances lui ont valu une invitation à la Classique des étoiles CCM/ECHL 2018 en plus d’être nommé la recrue par excellence du mois de décembre dans le circuit. Marcoux a fait ses premiers pas dans l’AHL dans l’uniforme des Penguins de Wilkes-Barre/Scranton, alors qu’il a pris part à deux matchs. Il s’est également mérité des rappels en Ligue américaine avec le Rocket, les Thunderbirds de Springfield et les IceHogs de Rockford.

Marcoux a complété un stage de cinq saisons au niveau junior entre 2009-2010 et 2013-2014, portant les couleurs du Junior de Montréal pendant deux saisons et poursuivant par la suite son parcours dans la LHJMQ avec l’Armada de Blainville-Boisbriand pour trois saisons. En carrière dans le circuit Courteau, Marcoux a disputé 165 rencontres (97-42-10-4) et affiché une moyenne de buts alloués de 2,62 et un pourcentage d’arrêts de ,904. Il a également pris part à 45 matchs de séries éliminatoires (27-12-5).

Sa carrière professionnelle a été marquée par des passages avec les Grizzlies de l’Utah et le Rush de Rapid City dans l’ECHL durant la campagne 2014-2015. Le gardien originaire de La Plaine a aussi évolué durant deux saisons (2015-2016, 2016-2017) avec les Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick dans le circuit universitaire canadien. Il a aidé son équipe à remporter deux championnats canadiens consécutifs. Il a subi seulement quatre revers durant ses deux saisons universitaires.