MCCARRON INSCRIT DEUX BUTS DANS UNE DÉFAITE DE 6 À 4 FACE AUX SENATORS

par Rocket de Laval
28 décembre 2018

BELLEVILLE (27 décembre 2018) – Malgré une performance de deux buts de Michael McCarron, le Rocket de Laval s’est incliné par la marque de 6 à 4 aux dépens des Senators au CAA Arena de Belleville jeudi soir. Dans la défaite, Cale Fleury s’est également illustré avec une récolte d’un but et une mention d’aide, tandis que son coéquipier Jake Evans a quant à lui ajouté deux passes. Deux des quatre buts du Rocket sont survenus avec l’avantage d’un homme.

 

Pas moins de cinq filets se sont marqués de part et d’autre durant le premier engagement du cinquième duel de la saison entre les deux rivaux de la division Nord. Tobias Lindberg a inscrit son équipe au tableau sept minutes après la mise au jeu initiale. Michael McCarron a aussitôt répliqué pour les visiteurs en déviant un tir de Xavier Ouellet devant le filet pour déjouer le gardien Filip Gustavsson durant une opportunité en avantage numérique pour porter la marque à 1 à 1. Les Senators ont immédiatement repris les devants moins de deux minutes plus tard par l’entremise de Joseph LaBate. L’avance des Senators n’a cependant pas durée. Daniel Audette et Alexandre Alain ont mis la table pour le cinquième filet de la saison d’Alexandre Grenier. Tout comme le premier but de McCarron, le but de Grenier a été marqué en avantage numérique. Les deux équipes semblaient se diriger au vestiaire avec une égalité de 2 à 2, mais Max McCormick a battu Étienne Marcoux dans les dernières secondes de la période pour redonner l’avance aux siens après 20 minutes de jeu.

 

Cale Fleury a marqué le seul but du deuxième vingt sur des passes de Jake Evans et Maxim Lamarche. Le jeune défenseur du Rocket a battu Gustavsson d’un puissant tir de la ligne bleue pour son troisième but de la saison. Jake Rodewald a brisé l’égalité dans les premières secondes de la troisième période pour par la suite donner une avance de deux buts aux Senators, alors qu’il s’est vu décerné un tir de pénalité à mi-chemin dans la période. Les hommes de Joël Bouchard n’ont cependant jamais abandonné. Alors qu’Étienne Marcoux était au banc des joueurs au profit d’un sixième attaquant, McCarron a redirigé le tir d’Alex Belzile dans le filet pour porter la marque à 5 à 4. Les locaux ont finalement mis le match hors de portée du Rocket avec un but dans un filet désert.

 

« J’ai trouvé que les gars se sont accrochés. Plus le match avançait, meilleurs nous étions », a déclaré l’entraîneur-chef Joël Bouchard après le match. « Nous avons eu nos chances de marquer et nous avons marqué des gros buts. Les gars n’ont pas abandonné », a ajouté Bouchard.

 

 

 

Marqueurs:

 

LAV: McCarron (Ouellet, Evans) | Grenier (Audette, Alain) | Fleury (Lamarche, Evans) | McCarron (Belzile, Fleury)

 

BEL: Lindberg (Percy, Englund) | LaBate (Gagne, Englund) | McCormick (Brown, Rodewald) | Rodewald (McCormick) | Rodewald (PS)|Batherson (Balcers)

 

Gardiens : LAV: Marcoux (28/33) | BEL: Gustavsson (23/27)

 

Avantage numérique Rocket : 2/4 | Désavantage numérique Rocket :  2/2

 

Trois étoiles : 1. Jack Rodewald – BEL | 2. Michael McCarron– LAV | 3. Max McCormick– BEL