LE ROCKET TRÉBUCHE 5 À 1 FACE AUX DEVILS

par Rocket de Laval
27 mars 2019

La première période du match s’est déroulée à vive allure et s’est conclue avec peu de tirs au but de part et d’autre. Le Rocket a dû composer avec des effectifs réduits, lorsque la recrue Lukas Vejdemo a encaissé une solide mise en échec le long de la bande, qui força le centre du Rocket a quitté la rencontre. En fin de période, Alex Belzile a mis le feu aux poudres lorsqu’il est venu rendre la monnaie de sa pièce au défenseur John Ramage, qui avait frappé Vejdemo quelques instants plus tôt. L’intensité a grimpé d’un cran et trois pénalités ont été distribuées dans les dernières deux minutes du premier engagement.

 

Blake Pietila a ouvert la marque pour les Devils en début de deuxième période avec un tir des poignets qui a déjoué Connor LaCouvee. Ramage a ajouté à l’avance des siens en battant le gardien du Rocket grâce à un puissant tir dans le haut du filet. Puis, à peine une minute plus tard, un manque de discipline de la part des Lavallois a permis aux visiteurs de faire 3 à 0 et ainsi conclure la période avec une avance confortable.

 

Une belle passe d’Evans à travers l’enclave a permis à Daniel Audette de rétrécir l’écart à deux buts avec seulement 3 :42 d’écoulées en troisième période. John Ramage a éteint les espoirs du Rocket en marquant son deuxième de la rencontre avec moins de dix minutes à faire. Le québécois Brandon Gignac a assuré la victoire pour les Devils en faisant 5 à 1 en fin de match.

 

« C’était un match difficile », a dit Audette après la rencontre. « On jouait du bon hockey dernièrement, mais ce soir, on a été surpris dès le début. On a parlé après la partie, il faut vraiment re-focuser et repartir pour être prêts pour la fin de semaine. »

 

Marqueurs :

 

LAV: Audette (Evans, Belzile)

 

BNG: Pietila (Schmelzer) | Ramage (Gignac, Popugaev) | Lappin (Quenneville, Pietila) | Ramage (Quenneville, Schmelzer) | Gignac

 

Gardiens : LAV: LaCouvee (21/26) | BNG: Johnson (21/22)

 

Avantage numérique Rocket : 1/6 | Infériorité numérique Rocket : 6/7

 

Trois étoiles: 1. John Ramage – BNG | 2. John Quenneville – BNG | 3. Brandon Gignac – BNG