LE ROCKET S’INCLINE 3 À 1 CONTRE LES COMETS

par Rocket de Laval
3 novembre 2018

LAVAL (2 novembre 2018) Le Rocket de Laval affrontait les Comets d’Utica vendredi soir à la Place Bell dans le cadre du match Hockey pour vaincre le cancer et les Lavallois se sont finalement inclinés par la marque de 3 à 1 lors de la première de deux confrontations entre les rivaux de la Division Nord.

Les joueurs du club-école des Canucks de Vancouver ont été les premiers à ouvrir la marque, alors que Guillaume Brisebois a rejoint Jonathan Dahlen en échappée et que celui-ci a déjoué Charlie Lindgren avec un tir parfait au-dessus de la jambière. Malgré ce premier but des visiteurs, le Rocket a également obtenu de bonnes chances de marquer, notamment sur un puissant tir sur réception de l’enclave de Brett Kulak.

Deux buts des Comets dans la seconde moitié de la deuxième période ont chassé le gardien Lindgren du match, même si ce dernier a arrêté 15 des 18 tirs dirigés vers lui, dont plusieurs tirs menaçants.  Michael McNiven est venu en renfort, lui qui évoluait dans un quatrième match cette saison. Le Rocket a par la suite obtenu deux bonnes chances de marquer, dont un tir de Laval qui a frappé le poteau de plein fouet, ainsi qu’une échappée qui a été arrêtée par le gardien Kulbakov pour protéger l’avance de 3 à 0 des visiteurs après deux périodes.

« À chaque match, j’attends une opportunité, ce soir je l’ai eue » a dit McNiven par rapport à son entrée dans le match en deuxième période. « Je crois que mon travail était de stopper l’hémorragie et donner la chance à mon équipe de revenir dans la partie, ce que j’ai fait. »

Brett Kulak a eu sa vengeance sur le gardien adverse et a marqué, tôt en troisième période, grâce à un tir sur réception qui se faufile derrière le gardien qui avait la vue voilée, pour réduire l’écart à deux buts. Le Rocket n’a pu compléter sa remontée, malgré la domination 15 à 3 au niveau des tirs dans le dernier tiers de jeu.

« Demain est un nouveau jour, c’est contre la même équipe, alors on sait ce qu’ils vont présenter sur la glace », a expliqué McNiven après la partie.

 

Marqueurs :

LAV: Kulak (Belzile, Fleury)

UTI: Dahlen (Brisebois, McEneny) | MacEwen (Sifers, Juolevi) | Carcone (Kero)

Gardiens :

LAV: Lindgren (15/18) | McNiven (8/8) | UTI: Kulbakov (31/32)

Avantage numérique Rocket: 1/3| Désavantage numérique Rocket: 3/3

Trois étoiles : 1. Jonathan Dahlen – UTI | 2. Guillaume Brisebois –UTI | 3. Cale Fleury – LAV