LE ROCKET S’INCLINE 2 À 1 FACE AUX SENATORS

par Rocket de Laval
31 octobre 2018

LAVAL (31 octobre 2018) Le Rocket de Laval a passé très près de réussir une remontée en troisième période, mercredi soir, alors que les Senators de Belleville ont remporté le premier de 12 duels entre les deux équipes par la marque de 2 à 1.

Les rivaux de division étaient nez-à-nez en première période alors que chacun d’eux ont bénéficié d’occasions en avantage numérique. Les deux formations ont enregistré sept tirs au but, mais Belleville fut la seule à trouver le fond du filet par l’entremise de Drake Batherson. Il s’agissait de son quatrième filet de la saison, lui qui est parvenu à tromper la vigilance de Charlie Lindgren après huit minutes de jeu.

Avec moins de trois minutes à jouer en deuxième période, Lindgren a empêché Batherson d’enfiler son second but en cette soirée d’Halloween, sur un tir à bout portant, alors que celui-ci s’est retrouvé seul devant le gardien du Rocket. Malgré le fait qu’une fois de plus, les deux équipes se sont retrouvées presqu’à égalité au chapitre des lancers, Chase Balisy a trouvé le fond du filet pour porter la marque à 2 à 0 après 40 minutes de jeu.

Le Rocket a dominé le troisième engagement du début à la fin. Les hommes de Joël Bouchard ont obtenu 18 tirs au but sans n’en accorder un seul. Jake Evans a décoché un tir parfait dans la lucarne pour permettre aux siens de s’inscrire au pointage. Les visiteurs ont été pris en défaut tard en troisième période, offrant au Rocket une opportunité en or d’égaler la marque avec un homme en plus. Gustavsson s’est cependant dressé devant les nombreuses attaques des locaux pour permettre aux siens de reprendre la route avec deux points en banque.

« Comme entraîneur, tu dois te concentrer sur le processus. Je ne suis pas heureux du résultat, et je ne la trouve pas drôle » a expliqué Bouchard après le match. « Mais dans la réalité, je pense que ce soir nous avons été la meilleure équipe sur la glace. Ça fait 10 matchs que je pense qu’on est la meilleure équipe. Sommes-nous parfaits? Non. Mais je le pense pareil. »

 

Marqueurs:

LAV: Evans (Agostino, Sproul)

BEL: Batherson (Bergman, Paul) | Balisy (Carey, Murray)

 

Gardiens:

LAV: Lindgren (17/19) | BEL: Gustavsson (34/35)

 

Avantage numérique Rocket : 0/4| Désavantage numérique Rocket :  2/2

 

Trois étoiles :

  1. Filip Gustavsson – BEL | 2. Drake Batherson – BEL | 3. Jake Evans – LAV