LE ROCKET S’INCLINE 2 À 0 FACE AUX MARLIES DANS LE DEUXIÈME MATCH DU PROGRAMME DOUBLE

par Rocket de Laval
22 décembre 2018

LAVAL (22 décembre 2018) La dernière rencontre avant Noël a été marquée par une brillante performance de 29 arrêts d’Étienne Marcoux qui lui a valu la deuxième étoile de la rencontre. Les rivaux de Toronto ont cependant eu le dessus 2 à 0 sur le Rocket samedi après-midi à la Place Bell. Chris Mueller a récolté deux mentions d’aide dans la victoire et a permis à son équipe de repartir avec deux points supplémentaires au classement.

 

Contrairement au duel de la veille, le premier but de la rencontre a été marqué tôt en première période par les Marlies. Trevor Moore a profité d’une occasion avec l’avantage d’un homme pour inscrire le premier filet de la rencontre en décochant un lancer sur réception à la suite d’une passe de Chris Mueller. Avec moins d’une minute à faire au premier vingt, les visiteurs ont de nouveau déjoué Marcoux, alors Vincent LoVerde a porté la marque 2 à 0 dans les dernières secondes de la période.

 

Le brio du gardien du Rocket a permis à ses coéquipiers de rester dans la rencontre en stoppant les 14 tirs dirigés vers lui en période médiane. Il a notamment empêché Moore et Jardine d’inscrire un troisième but lors d’une descente à deux contre un, effectuant un splendide arrêt de la mitaine, pour ensuite bloquer une chance de marquer de Pierre Engvall en infériorité numérique.

 

« C’est dommage parce qu’on aurait voulu aller chercher les 11 points sur 12, mais il ne faut pas laisser les émotions prendre le dessus sur notre jugement » a expliqué Joël Bouchard après la rencontre. « Les gars ont fourni des efforts constants dernièrement et encore ce soir, mais on n’avait pas un bon match, je vais donner crédit à Toronto. »

 

Marqueurs :

LAV: Aucun

TOR: Moore (Mueller, Gagner) | LoVerde (Bracco, Mueller)

 

Gardiens :

LAV: Marcoux (29/31) | TOR: Kaskisuo (19/19)

 

Avantage numérique Rocket : 0/2 | Infériorité numérique Rocket :  2/3

 

Trois étoiles: 1. Chris Mueller – TOR | 2. Étienne Marcoux – LAV | 3. Chris LoVerde – TOR