LE ROCKET INSCRIT 5 BUTS EN AVANTAGE NUMÉRIQUE DANS UNE DÉFAITE DE 6 À 5 EN FUSILLADE CONTRE BELLEVILLE

par Rocket de Laval
16 mars 2019

Les Senators ont ouvert la marque en milieu de première période après avoir récupéré une rondelle dans l’enclave. Alex Belzile a ramené les deux équipes à la case départ avec son 14e filet de la présente campagne. Un puissant tir de la pointe de Xavier Ouellet a abouti sur la barre transversale, ce qui à permis à Jake Evans de refiler le disque à Belzile qui a enfilé l’aiguille dans une cage abandonnée. À leur tour en avantage numérique, les Senators ont repris les devants trois minutes après le but de Belzile. David Sklenicka croyait bien avoir créé l’égalité en fin de période, mais les officiels ont jugé qu’il y avait eu obstruction sur le gardien des Senators.

Une panoplie de pénalités a été décernée au deuxième engagement ce qui a mené à quatre buts, tous avec l’avantage d’un homme. Le 13e but de la saison de Jake Evans a ramené les deux équipes à l’égalité, mais un beau jeu de passes entre Nick Paul, Logan Brown et Erik Brannstrom a permis aux Senators de reprendre les devants. Chlapik a ajouté à l’avance des siens avec un tir du haut des cercles de mise en jeu. Toutefois, Cale Fleury a ramené le Rocket à un seul but des Senators avec un puissant tir de la pointe avec une période à jouer.

En milieu de troisième engagement, Darren Archibald a porté la marque à 5 à 3, mais Alex Belzile a ramené le Rocket à un but d’écart en avantage numérique. Puis, alors qu’il ne restait que 19 secondes au match et que le gardien Michael McNiven avait retraité au banc à la faveur d’un sixième patineur, Nikita Jevpalovs a envoyé les deux équipes en prolongation. Celle-ci n’ayant pas fait de maître, la rencontre s’est soldée en fusillade. L’attaquant des Senators Logan Brown a été le seul joueur à marquer durant la séance de tirs au but.

« Ils ont une bonne équipe de hockey, mais je crois que nous étions la meilleure équipe sur la glace ce soir », a affirmé l’entraineur-chef Joël Bouchard après la rencontre. « C’était un match étrange si on compte toutes les chances qu’on a eu en prolongation, mais en tant qu’entraineur, je peux être fière de mes joueurs, et je peux leur souhaiter une bonne journée de repos demain ».

Marqueurs :

LAV: Belzile (Evans, Ouellet)|Evans (Grenier, Ouellet)|Fleury |Belzile (Grenier, Audette) |Jevpalovs (Grenier, Belzile)

BEL: Rodewald (Paul, Elliott) |Paul (Brannstrom, Batherson)|Paul (Brown, Brannstrom)|Chlapik (Brannstrom, Paul) | Archibald (Falk, Balisy)

Gardiens :

LAV: McNiven (21/26)|BEL: Hogberg (33/38)

Avantage numérique : 5/11|Désavantage numérique : 3/5

Trois étoiles :

  1. Nick Paul – BEL | 2. Marcus Hogberg – BEL | 3. Alex Belzile – LAV