LE ROCKET CONVAINCANT DANS UN JEU BLANC DE 3 À 0 FACE AU MOOSE

par Rocket de Laval
23 février 2019

LAVAL (22 février 2019) – Dans un premier match à domicile depuis le 8 février dernier, le Rocket
de Laval a vaincu le Moose du Manitoba par la marque de 3 à 0, devant 7 091 partisans vendredi
soir à la Place Bell. En plus du troisième filet de la saison de Maxim Lamarche, des buts en
avantage numérique et en désavantage numérique ont permis au Rocket de savourer une
convaincante victoire. Le gardien Michael McNiven a également récolté un jeu blanc de 24 arrêts.

Les unités spéciales ont permis au Rocket de prendre les devants 2 à 0 sur le Moose du Manitoba
en première période, alors que les locaux ont marqué à la fois en avantage numérique et en
désavantage numérique. D’abord, avec l’avantage d’un homme, Cale Fleury a inscrit son
cinquième de la saison avec un bon tir du point d’appui. Quelques instants plus tard, Lukas
Vejdemo a doublé l’avance des siens, cette fois en désavantage numérique à la suite d’une
descente à deux contre un bien orchestré avec Nikita Jevpalovs. Le bon travail du Rocket en
infériorité numérique aura également permis aux hommes de Joël Bouchard de retraiter au
vestiaire avec une avance de deux buts.

Maxim Lamarche a trouvé le fond du filet en début de période médiane pour donner les devants
3 à 0 à son équipe. David Sklenicka s’est fait complice du but de Lamarche, son deuxième en deux
rencontres. Le Rocket a continué d’accentuer la pression sur ses adversaires et de distribuer les
coups d’épaule tout au long du deuxième engagement. Après 40 minutes de jeu, le Rocket avait
l’avantage 21 à 13 au chapitre des tirs au but.

McNiven a repoussé les 11 tirs dirigés vers lui en troisième période, en route vers son deuxième
blanchissage de la saison. Sa performance de 24 arrêts lui a valu la deuxième étoile du match,
tout en permettant au Rocket de savourer la victoire dans le premier match du programme
double prévu contre le Moose à la Place Bell.

« C’était un effort d’équipe », a soutenu Michael McNiven après la rencontre. « Avec les rondelles
que nous avons bloquées sur le désavantage numérique – le désavantage numérique a été
particulièrement bon ce soir – nous étions juste affamés. Nous voulions vraiment la victoire ce
soir. »

Marqueurs :
LAV: Fleury (Chaput, Grenier) | Vejdemo (Jevpalovs, Alzner) | Lamarche (Sklenicka, Grenier)

MB: Aucun
Gardiens de but : LAV: McNiven (24/24) | MB: Comrie (20/23)Avantage numérique: 1/5 | Désavantage numérique: 6/6
Trois étoiles : 1. Lukas Vejdemo – LAV | 2. Michael McNiven – LAV | 3. Cale Fleury – LAV