LE ROCKET CETTE SEMAINE…

par Rocket de Laval
11 décembre 2018

Le Rocket est de retour à domicile pour les deux prochaines semaines après un séjour de deux rencontres sur les patinoires adverses. Le Rocket aura l’occasion de venger la défaite de vendredi dernier subie aux dépens des Senators à Belleville, alors que ces derniers seront en ville mercredi (91,9 Sports, RDS). Le Rocket accueillera ensuite le puissant Crunch de Syracuse pour deux matchs, vendredi le 14 décembre (91,9 Sports, TSN 690) et samedi le 15 décembre à 15h (91,9 Sports).

 

Le Rocket a connu une fin de semaine en dents de scie face à ses rivaux de division en Ontario. Un fort début de match et une première période presque parfaite n’auront pas suffi pour vaincre les Senators chez eux à Belleville. Les Senators ont finalement eu le dessus sur le Rocket par la marque de 7 à 2. Les hommes de Joël Bouchard se sont bien repris le lendemain dans la ville Reine, alors qu’ils ont battu les Marlies 4 à 3 en prolongation. Un but tard en fin de match a permis aux Marlies de forcer la période de prolongation, mais Simon Després a finalement tranché le débat avec son premier but dans l’uniforme du Rocket. Alex Belzile, Jake Evans et Byron Froese ont également marqué dans la victoire.

 

Le Rocket cherchera à construire sur le momentum obtenu de cette dernière victoire pour connaître du succès durant cette prochaine semaine qui s’annonce fort importante. Laval montre une fiche de 9-14-2-1 et les trois duels prévus contre des rivaux de la division Nord pourraient s’avérer une occasion en or de grimper au classement. La lutte dans la division Nord est déjà très serrée, alors que six points seulement séparent le Rocket et le Crunch, qui pointe en troisième position. Le Rocket entreprend cette série de match à domicile avec une fiche de 5-6-1-1 cette saison devant ses partisans à la Place Bell.

 

Avant de croiser le fer avec le Crunch, Laval aura l’occasion de prendre sa revanche sur les Senators mercredi. Ces derniers occupent le quatrième rang de la division avec un dossier de 12-12-1-0. Belleville a remporté deux des trois affrontements face au Rocket cette saison. Les Lavallois devront surveiller Filip Chlapik de très près. L’attaquant connaît du succès cette saison avec une récolte de sept buts et huit mentions d’aide.

 

Le Crunch s’amène à la Place Bell pour deux matchs hauts en couleur cette semaine. Les 3 000 premiers partisans présents à la Place Bell pour le match de vendredi pourront bénéficier de la distribution de tuques présentée par Sportium. Le lendemain, le Match Arcade fera son apparition au domicile du Rocket. De nombreuses arcades et jeux vidéo seront installés dans les coursives de l’amphithéâtre pour laisser place à un véritable choc des générations. Pour les plus vieux d’entre nous, le Match Arcade sera le moment idéal pour défier les plus jeunes aux différents jeux vidéo du passé. Une multitude de surprises attendent les gamers de tous les âges pour cette nouvelle soirée thématique.

 

Le Crunch entame cette nouvelle semaine avec une fiche de 13-6-2-0 en plus d’avoir remporté huit de ses 10 derniers matchs. Le Rocket avait laissé filer une avance pour finalement s’incliner 6 à 4 dans le premier affrontement de la saison entre les deux équipes à Syracuse. L’avantage de la patinoire cette semaine pourrait s’avérer un atout clé pour les Lavallois qui pourraient revenir au plus fort de la course dans la division Nord. Une importante séquence de cinq matchs intra-division à la Place Bell attend les joueurs du Rocket de Laval. L’occasion est belle pour le Rocket de boucler 2018 du bon pied devant ses partisans.

 

En chiffres…

 

Meneurs du Rocket de Laval

 

Buts / Goals Byron Froese (9)
Aides / Assists Alex Belzile (16)
Points Alex Belzile (20)
Tirs / Shots Alex Belzile (68)
MBA / GAA Charlie Lindgren (2.56)
%ARR / SVS% Charlie Lindgren (.891)

 

À surveiller…

 

LAVAL

 

BELLEVILLE SYRACUSE
1. Jake Evans impressionne à sa première saison chez les professionnels. Ce dernier pointe au 13e dans des meilleurs joueurs recrues avec une récolte de 17 points (huit buts, neufs aides)…

 

1. Jack Rodewald est le meilleur pointeur de son équipe avec 20 points (huit buts, 12 passes) en 21 matchs…

 

1. Le Crunch a en ses rangs deux des meilleurs pointeurs de l’AHL. Cory Canacher pointe au 3e rang avec 28 points, tandis que Carter Verhaeghe est présentement 9e avec 26 points. Verhaeghe mène la ligue avec 15 points en avantage numérique…

 

2. Le Rocket est capable de générer de l’attaque même à court d’un homme. L’équipe a inscrit cinq buts en désavantage numérique depuis le début de la saison, bon pour le 3e rang de l’AHL à ce chapitre…

 

2. Acquis dans l’échange impliquant Erik Karlsson, Rudolfs Balcers connaît de bons moments dans l’organisation des Sénateurs. Le Rocket devra le surveiller de près, lui qui a connu une performance de quatre points dans le dernier duel… 2. Le gardien Connor Ingram est un élément important des succès du Crunch. Les quatre blanchissages d’Ingram sont bons pour le premier rang de l’AHL. Il pointe au sixième rang de la Ligue pour la moyenne de but alloué (2.44)…

 

     
3. Le Rocket excelle pour limiter les tirs au but des équipes adverses. Sa moyenne de 22,77 tirs alloués par match constitue un sommet dans l’AHL… 3. Le jeu de puissance des Senators constitue toujours une menace. L’unité d’avantage numérique de l’équipe est classée au 10e rang de l’AHL (21.1 %)… 3. Le Québécois Alex Barré-Boulet brille à sa première saison dans les rangs professionnels. Sa récolte de 21 points lui confère le 2e rang chez les recrues de la Ligue…