LE ROCKET ALLOUE SEULEMENT 16 TIRS DANS UNE DÉFAITE DE 4 À 2 CONTRE SPRINGFIELD

par Rocket de Laval
20 octobre 2018

LAVAL (20 octobre 2018) – Malgré une nette domination offensive du Rocket avec notamment 40 tirs au filet, un scénario semblable au duel de la veille s’est produit et les hommes de Joël Bouchard n’ont pu venir à bout du club-école des Panthers de la Floride samedi après-midi à la Place Bell, encaissant un revers de 4 à 2 contre les Thunderbirds de Springfield dans le deuxième match du programme double.

Les visiteurs ont rapidement pris l’avance dès les premières minutes de jeu. Profitant d’un avantage numérique, l’attaquant Anthony Greco a récupéré un retour de lancer pour battre Michael McNiven, qui était
à son deuxième départ de la saison pour Laval samedi. Les Thunderbirds ont réussi à contenir l’attaque du Rocket pour le restant de la période, jusqu’à ce que Kenny Agostino ne s’empare de la rondelle dans sa zone défensive avant de faire une montée spectaculaire pour déjouer la défensive adverse et inscrire son deuxième filet de la saison. Le but d’Agostino a égalisé la marque avec moins d’une minute à faire au premier tiers.

Tôt en deuxième période, un tir frappé de la ligne bleue dévié devant le filet de Laval a permis aux Thunderbirds de reprendre les devants. Avec 14 tirs envoyés au filet adverse, le Rocket a multiplié les chances de marquer, sans toutefois parvenir à tromper la vigilance du gardien Driedger. Laval est passé bien près d’égaler la marque avant la fin de la période médiane, alors que la reprise vidéo a été nécessaire pour déterminer si une rondelle avait bel et bien traversé la ligne de but, mais sans succès.

Sebastian Repo s’est chargé de donner une avance de deux buts aux visiteurs dans les premières minutes de la troisième période grâce à un tir dans le haut du filet. Le Rocket a continué de cogner à la porte et a ajouté 17 lancers avant la fin du dernier engagement. Alors que McNiven était retourné au banc en faveur d’un patineur supplémentaire, Agostino a inscrit son deuxième de la partie, avant que les Thunderbirds ne confirme leur victoire grâce à un but dans le filet désert.

« Je suis tellement fier de mes joueurs. Je suis fier de leur effort » a expliqué Bouchard après la rencontre. « Ça a été probablement nos pires cinq premières minutes depuis le début de la saison, mais les gars se sont bien ressaisis. »

Marqueurs :
LAV: Agostino (Kulak, Belzile) | Agostino (Kulak, Belzile)
SPR: Greco (Hawryluk, Borgstrom) | MacDonald (Repo, Bystrom) | Repo (Horton) | Lowry (Greco)

Gardiens :
LAV: McNiven (12/15) | SPR: Driedger (38/40)

Avantage numérique Rocket : 1/4 | Désavantage numérique Rocket : 3/4

Trois étoiles :
1. Chris Driedger – SPR | 2. Sebastian Repo – SPR | 3. Kenny Agostino – LAV