LE CARACTÈRE ET LA RÉSILIENCE DU ROCKET FONT LA DIFFÉRENCE DANS UN GAIN DE 5 À 4

par Rocket de Laval
1 mars 2019

CLEVELAND (28 février 2019) Le Rocket de Laval poursuivait sa quête pour une place en séries éliminatoires avec un duel face aux Monsters jeudi soir au Quicken Loans Arena de Cleveland. Dans un match âprement disputé, les joueurs du Rocket ont démontré beaucoup de caractère et de résilience, revenant de l’arrière à plusieurs reprises pour finalement l’emporter 5 à 4 sur les Monsters. Dans la victoire, Hayden Verbeek et Lukas Vejdemo ont récolté deux buts chacun.

 

Les locaux ont rapidement pris les devants sur le Rocket avec deux buts rapides en début de match. Le défenseur Ryan Collins a inscrit son équipe au pointage en prenant un retour de lancer dans l’enclave et Kole Sherwood a doublé l’avance des siens après avoir dirigé une rondelle au filet qui a trompé la vigilance du gardien Charlie Lindgren seulement 38 secondes plus tard. Le Rocket a par la suite obtenu deux occasions en avantage numérique, mais malgré quelques chances de marquer de qualité, les hommes de Joël Bouchard n’ont pas su déjouer le gardien Jean-François Bérubé. Après 20 minutes de jeu, Cleveland avait l’avantage 9-7 au chapitre des tirs au but.

 

Pas moins de cinq buts ont été marqués en deuxième période et le Rocket n’a pas tardé à assurer la réplique. Dans les premières minutes du deuxième vingt, alors que les deux équipes avaient un joueur au cachot, Lukas Vejdemo a profité d’une bévue des Monsters en zone neutre pour s’échapper seul devant Bérubé avant de le battre avec une splendide feinte. Les deux rivaux de la division Nord, au coude-à-coude au classement, ont offert du jeu très physique durant le deuxième engagement. Cale Fleury et David Sklenicka ont notamment fait sentir leur présence, distribuant de bons coups d’épaule pour le Rocket. Quelques minutes après le neuvième de la saison de Vejdemo, les Monsters ont repris une avance de deux buts par l’entremise de Paul Bittner. Le Rocket a procédé à un changement de gardien après le but de Bittner et Michael McNiven est venu en renfort. Peu après le changement de gardien, le quatrième trio du Rocket s’est invité à la fête. Une contre-attaque orchestrée par le nouveau venu, Joe Cox, et Michael Pezzetta a profité à Hayden Verbeek qui s’est faufilé avec vitesse entre la brigade défensive des Monsters pour inscrire un but à couper le souffle. La deuxième période était encore loin d’être terminée. Tommy Cross a marqué le quatrième but des siens durant un bref moment à quatre contre quatre et alors qu’il ne restait qu’une seconde et des poussières, Hayden Verbeek a touché la cible en désavantage numérique avec son deuxième filet du match sur des passes d’Alex Kile et David Sklenicka.

 

Après 40 minutes de jeu axées sur l’attaque, les premières minutes de la troisième période ont donné droit à du jeu brouillon de part et d’autre. Alors que le Rocket accentuait la pression pour créer l’égalité, le gardien Bérubé s’est signalé à deux reprises pour protéger l’avance de son équipe. Joe Cox croyait bien avoir marqué le but égalisateur, mais Bérubé a volé le nouvel attaquant du Rocket avec la jambière, le privant d’un but certain. Le portier de Cleveland s’est à nouveau démarqué quelques instants plus tard, cette fois sur Hayden Verbeek.

 

Le Rocket n’a cependant jamais baissé les bras et les efforts des Lavallois ont finalement porté fruits. À mi-chemin en troisième période, Lukas Vejdemo a inscrit son deuxième but du match pour ramener les deux équipes à la case départ. Alors qu’il restait moins de cinq minutes au match, durant une opportunité en avantage numérique, Jake Evans a procuré la victoire au Rocket avec un tir parfait de l’enclave après un beau jeu de son coéquipier Alex Belzile.

 

 

Marqueurs :

 

LAV: Vejdemo | Verbeek (Pezzetta) | Verbeek (Kile, Sklenicka) | Vejdemo (Alzner, Alain) | Evans (Belzile, Pezzetta)

 

CLE: Collins (Dalpe, Bittner) | Sherwood (Letestu) | Bittner (Scott) | Cross (Stenlund, Simpson)

 

Gardiens de but : LAV: Lindgren (7/10), McNiven (13/14) | CLE: Bérubé (21/26)

 

Avantage numérique: 1/5 | Désavantage numérique: 3/3

 

Trois étoiles : 1. Jake Evans – LAV | 2. Lukas Vejdemo – LAV | 3. Hayden Verbeek – LAV