LACOUVEE RÉALISE 35 ARRÊTS DANS UNE DÉFAITE DE 2 À 1 DU ROCKET EN TIRS DE BARRAGE À UTICA

par Rocket de Laval
22 mars 2019

Avec seulement trois points d’écart entre les deux équipes au classement de la division Nord de l’AHL, une atmosphère survoltée propre aux matchs de séries éliminatoires régnait en début de match. Les joueurs du Rocket ont entamé la rencontre avec le couteau entre les dents, distribuant de nombreux coups d’épaule et obtenant d’excellentes chances de marquer dès la mise au jeu initiale. Quelques secondes après une opportunité en échappée ratée d’Hayden Verbeek, Brett Lernout a touché la cible pour la troisième fois cette saison avec un tir précis de la ligne bleue. Le vétéran défenseur du Rocket a inscrit les siens au pointage à 3 :27 du premier engagement sur des passes de Jake Evans et d’Alexandre Grenier. L’intensité et le jeu physique ont fait monter la tension entre les deux rivaux et pas moins de 18 minutes de pénalité ont été décernées durant le premier vingt. Un violent combat a notamment éclaté entre Carter Bancks et Antoine Waked. Le Rocket et les Comets n’ont cependant pu profiter des occasions en avantage numérique. Le gardien Connor LaCouvee a été solide devant son filet avec 12 arrêts.

Le gardien du Rocket a poursuivi sa brillante soirée de travail en deuxième période. Les Comets ont connu leurs meilleurs moments du match en période médiane, dirigeant 14 tirs contre deux seulement pour le Rocket. Les locaux se sont toutefois butés à un gardien en pleine forme. LaCouvee a été particulièrement vif pour bloquer un dangereux tir de Zack MacEwen qui avait été laissé seul dans l’enclave. L’indiscipline du Rocket a continué de freiner le momentum des visiteurs en deuxième période, mais le désavantage numérique du Rocket a fait de l’excellent boulot pour contenir le jeu de puissance des Comets. Malgré une période plus difficile pour le Rocket, Alexandre Alain est parvenu à menacer la cage des Comets en fin de période. Le gardien Leighton a frustré l’attaquant québécois avec un bel arrêt du gant. Après 40 minutes de jeu, le Rocket s’accrochait toujours à une avance de 1 à 0.

C’est finalement un bond des plus bizarres qui aura eu raison du gardien du Rocket. À mi-chemin en troisième période, un ricochet sur la baie vitrée à la gauche de LaCouvee a abouti directement dans l’enclave et Brendan Gaunce n’a eu qu’à pousser la rondelle dans une cage béante. Les 60 minutes de temps réglementaire ne furent pas de vainqueur, ni les cinq minutes de la période de prolongation.  Alex Belzile a été le seul marqueur pour le Rocket dans la séance de tirs de barrage et Lukas Jasek a procuré la victoire aux Comets.

Marqueurs:

LAV: Lernout (Audette, Grenier)

 

UTI: Gaunce (Kero, Chatfield)

 

Tirs de barrage:

 

LAV: Shinkaruk (X) | Audette (X) | Belzile (but) | Evans (X) | Pezzetta (X)

 

UTI: Gardiner (X) | Malone (but) | Kero (X) | MacEwen (X) | Jasek (but)

 

Gardiens: LAV: LaCouvee (35/36) | UTI: Leighton (13/14)

 

Rocket Powerplay: 0/2 | Rocket Penalty Kill: 6/6

 

Trois étoiles: 1. Lukas Jasek – UTI | 2. Tanner Kero – UTI | 3. Brett Lernout – LAV