BELZILE MARQUE DEUX BUTS DANS UNE DÉFAITE DU ROCKET 4 À 2 FACE AUX AMERICANS

par Rocket de Laval
29 mars 2019

ROCHESTER (29 mars 2019) Le Rocket de Laval débutait un voyage de deux rencontres sur les patinoires adverses avec un arrêt au Blue Cross Arena de Rochester vendredi soir pour y affronter les Americans, quatrième équipe au classement général de l’AHL. Malgré une brillante performance de 31 arrêts pour le gardien Michael McNiven et deux buts d’Alex Belzile, les hommes de Joël Bouchard se sont inclinés 4 à 2.

 

À mi-chemin en première période, les locaux ont profité d’un surnombre pour s’inscrire au pointage par l’entremise de Sean Malone, alors que le gardien Adam Wilcox était au banc des joueurs au profit d’un sixième patineur durant un appel de pénalité à retardement. McNiven a pris sa revanche sur Malone quelques instants plus tard, privant l’attaquant des Americans d’un but avec un splendide arrêt de la mitaine. La réplique du Rocket est venu du bâton d’Alex Belzile durant une opportunité en avantage numérique à cinq contre trois. Le 16e filet de la saison de l’attaquant québécois a ramené les deux équipes à la case départ avec moins de cinq minutes à jouer en première période. Jake Evans et Xavier Ouellet ont été les complices du but de Belzile.

 

McNiven a été dominant pour le Rocket pendant tout le deuxième engagement, parvenant à freiner les multiples attaques des Americans tout en gardant son équipe à seulement un but d’écart. Le portier du Rocket a repoussé 19 des 20 tirs dirigés vers lui. McNiven a flanché dans les dernières minutes de jeu pendant que les Lavallois se défendaient à court d’un homme. Danny O’Reagan a trompé la vigilance de McNiven avec un tir à la perfection placé au-dessus de son épaule.

 

Une pénalité pour avoir retenu décernée à Judd Peterson en début de troisième période a ouvert la porte au Rocket et Alex Belzile en a profité pour inscrire son deuxième but de la soirée et ainsi créer l’égalité avec à peine 29 secondes d’écoulées au dernier vingt. Un dégagement derrière le filet adverse de Jake Evans a été récupéré par Daniel Audette qui a mis la table pour le but égalisateur de Belzile qui s’était fait oublier dans l’enclave. Les efforts du Rocket pour prendre les devants ne furent pas suffisant contre les puissants Americans. Ces derniers ont repris l’avance 3 à 2 lorsque le géant Tage Thompson est parvenu à faire dévier le tir de Arvin Atwal derrière McNiven à 8 :37 de la troisième période. Les locaux ont mis le match hors de portée du Rocket avec un but dans un filet désert dans les dernières secondes du match.

 

Marqueurs :

 

LAV: Belzile (Evans, Ouellet) | Belzile (Audette, Evans)

 

ROC: Malone (Hickey, Dougherty) | O’Reagan (Elie, Thompson) | Thompson (Atwal, MacWilliam) | Thompson (Paetsch, Porter)

 

Gardiens : LAV: McNiven (31/34) | ROC: Wilcox (17/19)

 

Avantage numérique Rocket : 2/3 | Infériorité numérique Rocket : 2/3

 

Trois étoiles: 1. Tage Thompson – ROC | 2. Alex Belzile – LAV | 3. Danny O’Regan – ROC